Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mars 2006

Les cathares, l’âme et la réincarnation





Les cathares, l’âme et la réincarnation




Le catharisme occitan des XIIIe et XIVe siècles a laissé des traces de croyance à la transmigration des âmes. Relire le catharisme au prisme de sa réception tardive de ces éléments d’enseignement transmigratoire ; le comprendre à travers une réinterprétation de cette croyance en termes optimistes de réincarnation (cette adaptation moderne et rassurante de l’antique métempsycose)... autant d’attitudes qui risquent de faire perdre de vue le tragique de la vision de l’homme et de son destin qui est au cœur de la pensée et de l’histoire cathares.

Ce livre se propose de restituer cette dimension tragique et grandiose : l’exil dans le monde, dimension centrale de la théologie de ce christianisme médiéval qu’est le catharisme.


Roland Poupin, Les cathares, l’âme et la réincarnation, Toulouse, Loubatières, 2000.



*

 

Les dédicaces d'auteurs de Radio France 


LA DEDICACE DE L'AUTEUR : Si je demandais : les cathares croyaient-ils à la réincarnation ? - j'imagine que la plupart répondraient sans hésiter : oui évidemment ! Les plus au courant citeraient même les quelques références inquisitoriales tardives, datant du XIIIe, et surtout du XIVe siècles occitans, où apparaissent des traces de croyance à la transmigration des âmes. C'est ainsi que la question semble close, par la positive : les cathares croyaient à la réincarnation. C'est faire l'impasse sur le fait que la croyance à la réincarnation est récente, doctrine chargée de foi au progrès, issue du XIXe siècle. Elle ne pouvait exister au Moyen Age, ni dans l'Antiquité. Sauf à la confondre avec celle de la métempsycose, qui n'est pas la même chose, et qui elle est ancienne. La réincarnation moderne, vulgarisée par le New Age a toutefois en commun avec l'antique métempsycose le mythe qui illustre cette dernière : la transmigration des âmes, précisément, que l'on trouve en Occitanie, dans le catharisme tardif. Ayant posé les distinctions ci-dessus, j'ai voulu voir ce que la transmigration signifiait dans ce catharisme tardif. Les cathares croyaient à la préexistence des âmes, déchues dans la matière, dans l'exil tragique d'un monde de douleurs et de persécutions. Le mythe de la transmigration devient l'illustration de cette catastrophe, portant en contrepartie l'espérance de la possibilité de la remontée de l'âme aux cieux, de sphère céleste en sphère céleste (selon la configuration des cieux médiévaux), jusqu'à la spiritualité où les Parfaits, par le Consolamentum, unique sacrement cathare, ont rejoint en esprit les frontières du Paradis perdu.

 

R.P.

 



18:55 Écrit par rolpoup dans Publications | Lien permanent | Commentaires (0)

17 janvier 2006

Troubadours et cathares

 

 

 

Troubadours et Cathares
Actes du colloque de Chancelade

 

Auteurs : Anne Brenon, Gwendoline Hancke
Éditions : L'Hydre
Collection : Domaine historique
ISBN : 2-913703-41-0
Format : broché, couv. Quadri 
 

22 €, port compris

 

 

 

Troubadours et cathares... un couple qui a fait couler beaucoup d'encre et suscité bien des théories, certaines tout à fait fantaisistes. Mais au fond, la vraie question demeure celle-ci : parce que ces deux phénomènes historiques furent contemporains, furent-ils forcément liés d'un point de vue doctrinal ? Les Actes de ce colloque de Chancelade ont le mérite d'avoir réuni autour de ce problème les plus grands spécialistes du catharisme, des troubadours, enfin de la langue et de la société occitane médiévale... Tous abordent le sujet avec le sérieux qu'on leur connaît et le lecteur trouvera ici bon nombre de réponses aux nombreuses questions que soulève la coexistence historique du catharisme et de la culture des troubadours.

Colloque organisé par Novelum section périgorde de l'Institut d'Estudis Occitans.
Textes recueillis par Richard Bordes.
Débats enregistrés par Jean-Louis Gasc avec la participation de : Anne Brenon, josé Dupré, Gwendoline Hancke, Bernard Lesfalgues, Roland Poupin, Julien Roche, Jean Roux, Francesco Zambon.

   

 

 

    

15:50 Écrit par rolpoup dans Publications | Lien permanent | Commentaires (0)

03 décembre 2005

Autour de Montaillou

  

 

 

Autour de Montaillou - un village occitan

Histoire et religiosité d'une communauté villageoise au Moyen Âge

 

Sous la direction d'Emmanuel Le Roy Ladurie
Éditions : L'Hydre, 2001
Collection : Domaine historique
ISBN : 2-913703-11-9
Format : 416 pages, 16.5 x 23.5, broché, couv. quadri

 27.70 €, port compris

 

 

Textes rassemblés par Anne Brenon et Christine Dieulafait

 

En 1975, à partir de l'exceptionnelle source historique qu'est le Registre d'Inquisition de Jacques Fournier, Emmanuel Le Roy Ladurie ouvrait avec Montaillou, village occitan des voies nouvelles à la recherche médiévale.

Vingt-cinq ans plus tard, et sous sa direction, une équipe internationale de chercheurs s'attache à reprendre les dossiers alors ouverts. S'ancrant désormais dans la réalité des fouilles archéologiques menées sur le site de Montaillou, des chercheurs sur textes - historiens, sociologues, spécialistes du catharisme, de l'Inquisition ou encore des mentalités - entrent plus profondément dans l'intimité et le quotidien de cette communauté villageoise du XIVe siècle.

Grâce à eux, Beatris, Guillelme, Grazida, Pèire, Bernat... tout ce petit peuple de la montagne ariégeoise ressurgit sous la lumière crue de l'Inquisition.

«Comme tous les humbles de leur temps, et de tous les temps, ils auraient dû sombrer vite dans l'oubli. Le malheur les en a préservés, en faisant d'eux des témoins.»

Annie Cazenave

 

Emmanuel Le Roy Ladurie, Claudine Pailhès, Christian Raynaud, Flo Guillot, Jeanne Bayle, David Maso, Jean-Paul Cazes, Jean-Claude Soulassol, Matthias Benad, Gwendoline Hancke, Daniela Müller; Annie Cazenave, Anne Brenon, Danielle Laurendeau, Julien Roche, Jacques Frayssenge, Beverly M. Kienzle, Roland Poupin, Francesco Zambon, Jean Duvernoy, Michel Jas.
Couverture : photo de Jean-Louis Gasc.

 

 

 

 

21:00 Écrit par rolpoup dans Publications | Lien permanent | Commentaires (0)